outils

accueil » cavaAutre » le fait du jour

Acrobatte des Islots en exergue

Les 20 meilleurs sujets de 7 ans à l’issue des 2 manches sont repartis cet après-midi pour la finale ; une troisième manche très disputée qui a tourné à l’avantage d’Acrobatte des Islots sous la selle de Dylan Ringot.

Dylan Ringot et Acrobatte des Islots - Ph. Pauline BernuchonDylan Ringot et Acrobatte des Islots - Ph. Pauline Bernuchon // Photo : DR

Quantité, qualité, ce championnat de France des poneys de 7 ans ne cesse d’évoluer et de progresser. Sur les 60 sujets au départ, seuls les 20 premiers ont eu l’accès à la finale disputée sur des côtes à 1.20/125 m. Du vrai beau sport ! Double sans-faute les premiers jours, seuls quatre réussirent à réitérer se qualifiant pour le barrage. Dans l’ordre : la bouillonnante et bondissante Aubépine Normande (Aron N SL, Drp) sous la selle de Jennifer Pardanaud bouscula une barre après une belle prise de risques ; Aronie la Meulerie (Royal Aronn du Vassal, fils Pfs d’Aron N SL), très régulière depuis ses 4 ans, associée à Nicolas Lebourgeois, est sortie une quatrième fois sans-faute, tout comme Acrobatte des Islots (autre fils d’Aron N SL…) et le cavalier de 16 ans évoluant en Grand Prix poney Dylan Ringot, plus rapide et tenant la tête du classement provisoire. La toute jeune Emma Koltz s’élança en dernier aux rênes de sa pie Alaska de Valbourg (Kalaska de Semilly, Sf). Ce couple attendrissant poussé par un public conquis, ne put faire mieux : jouant le tout pour le tout, la petite jeune fille renversa le dernier mais se classa 3e derrière Aronie et Acrobatte. De la 5e à la 8e places : Aragon des Landes avec Pauline Henry, la toute bonne Armene du Costilg associée à la jeune cavalière de 13 ans Sixtine Morvillers, le très bon étalon New-Forest Lovelyhill Magical Height superbement bien monté par Ninon Castex et l’excellente Azur de la Hague que l’on devrait voir désormais en Grand Prix avec Lilou Burnouf.

Dylan et Acrobatte, une belle paire Acrobatte des Islots décroche donc le titre de champion des 7 ans ; un autre beau succès pour son naisseur, le Normand Jean-Luc Leboucher déjà éleveur de l’européen Qredo des Islots lui même vainqueur de cette finale en son temps ! Appartenant à Christophe Martin et monté par Agathe Martin tout au long de la saison, ce poney gris aux bons moyens, très concours - malgré le fait qu’il soit borgne d’un œil- a remarquablement été mené par Dylan Ringot qui lui s’octroyait il y a quelques semaines le titre de champion de France As Poney 1 après avoir été présélectionné pour les championnats d’Europe Poneys. Le grisou est un fils d’Aron N SL et d’Océane des Islots par Helios de la Cour II, le célèbre Selle Français deux fois champion de France Pro Elite très apprécié par Jean-Luc Leboucher. Du côté maternelle, il est le fils d’Océane des Islots, elle même fille d’Adora Bruère, poulinière phare de l’élevage des Islots et notamment mère des poneys de Grands Prix Mobis des Islots (Grand Prix CSIP, IPO 164/10), Quenotte des Islots (IPO 137/11), Star des Islots (GP CSO, IPO 148/14)…

Aron N SL : le père de l’édition 2017 ! L’Allemand Aron N SL, performer européen en CSO et très apprécié par les éleveurs français, se démarque incontestablement sur ce Sologn’Pony. Si la manifestation n’est pas encore terminée, le charismatique alezan peu se targuer d’être le père du champion des 7 ans (Acrobatte), de la 4e (Aubépine), du 5e (Aragon des Landes), d’être le grand père paternelle de la vice-championne (Aronie), mais également de la championne des 5 ans D (Chipie Meniljean) et du champion des mâles Pfs de 3 ans (Eye Catcher de Lourcq) toute juste sacré lors de la sympathique et conviviale soirée de l’Avenir.

Auteur : Pauline Bernuchon

publicité